Accueil  Portail  FAQ  Rechercher  S'enregistrer  Membres  Groupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une petite séance d'interrogatoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité



MessageSujet: Une petite séance d'interrogatoire   Sam 30 Aoû - 23:52

Arrow Quarters

Tanya avait trainer Mack jusqu'au fin fond des zones inexplorées de la cité pour être tranquille, pour être sur que personne ne viennent les déranger. Le transport n'avait pas été de tout repos car même s'il commençait à se faire tard sur la cité, il y avait encore du monde qui circulaient, mais elle y était tout de même arriver. Elles avaient érrer dans les couloirs jusqu'à trouver un vieux labo poussièreux. Elle déposa l'infirmière sur le sol, puis, la militaire prit ses menottes en plastique qu'elle passa aux poignets de Mack pour emprisonner ces mains derrière son dos.

"Allez, on se... (lui met une beigne) REVEILLE !!! J'ai pas que ça à faire aujourd'hui."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mackenzie Lewis

Nombre de messages : 411
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2007

¤ Your Character ¤
Age: 28 ans
Compétences: Infirmière en Chef
« Relationships »:


MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Dim 31 Aoû - 2:17

Mack était restée inconsciente pendant tout le trajet menant de ses quartiers à ce laboratiore désaffecté. Cela n'avait bien évidemment pas facilité la tâche de Tanya mais dans un sens c'était bien fait pour elle ! La prochaine fois elle réfléchirait peut-être avant de balancer sa future prisonnière dans son armoire Ikéa gracieusement fournie par l'US Air Force. Le contact avec le sol puis le passage des menottes à ses poignets n'avaient pas été suffisant pour réveiller MacKenzie. Néanmoins c'est avec une ""très"" """"grande""" """""""""""douceur"""""""""""""" que la militaire s'attela à faire revenir l'australienne parmi le monde des conscients.

Histoire de donner une jolie petite couleur rougeâtre à son visage, Tanya avait opté pour une belle baffe bien sentie qui commença efficacement le travail puis elle lui hurla dans les oreilles pour réveiller également la belle migraine opportuniste qui attendait son heure. MacKenzie eut besoin de quelques secondes après avoir ouvert les yeux pour gérer toutes les informations qui lui parvinrent. Le mal de crâne fut le premier, l'envie de dormir en second, en trois mais où que je suis là ? En quatre aaaah non pas ellle ! En cinq : pourquoi j'ai mal partout et enfin en sixième position : Aaaaah j'ai les mains liées dans le dos !!!!!! Bref, tout un lot de réjouissance qui ne donnait envie que d'une chose : s'enfuir au plus vite.


"Where are we ?" demanda Mack en doutant d'obtenir la moindre réponse de sa part.

_________________

     • Take me above your light Carry me through the night Hold me secure in flight Sing me to sleep tonight  •by : Owl City
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Dim 31 Aoû - 20:46

La militaire n'eut pas à attendre longtemps après le coup de poing qu'elle lui avait donné pour qu'elle se réveille. Elle posa l'ordinateur de l'infirmière qu'elle avait réussit à prendre également sur une console de controle avant d'aller se poster devant la jeune femme au sol, tout en tenant son arme juste au cas où cette dernière tenterait encore de s'enfuir pour lui échapper.

"Où sommes nous ? Assez loin pour qu'on ne vienne pas nous dérangez toute les cinq minutes. Bon, si nous reprenions où nous nous étions arrêtées la dernière fois. Je veux le code et tout de suite car je n'ai pas envie de rester trois plombes dans cet endroit qui sent le renfermé. Et ne m'obligé à encore vous démolir le portait comme je l'ai fait tout à l'heure."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mackenzie Lewis

Nombre de messages : 411
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2007

¤ Your Character ¤
Age: 28 ans
Compétences: Infirmière en Chef
« Relationships »:


MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Dim 31 Aoû - 22:42

MacKenzie serra les dents en rélféchissant à ses minces options... Elle savait que si elle lui donnait le mot de passe de son ordinateur la jeune femme ne la laisserait pas repartir ainsi, il devait y avoir autre chose pour qu'elle la retienne prisonnière, il ne restait plus qu'à savoir quoi. Elle pouvait bien tenter de s'enfuir comme tout à l'heure mais cela avait mal tourné et aggravé la situation alors mieux valait rester tranquille et attendre le bon moment pour tenter quoi que ce soit. De toute manière, Mack n'était pas suffisamment entraînée pour lutter contre la militaire. Elle avait une bonne répartie mais dans le cas présent cela allait lui attirer des ennuis... Elle devait gagner du temps par tous les moyens et si elle devait encaisser quelques coups pour ça... Eh bien elle serrerait les dents.

"De toute manière je ne dirais rien... Mes parents m'ont toujours dit de ne pas parler avec des étrangers..."

¤ Pitié faites qu'ils s'aperçoivent de ma disparition rapidement... ¤

_________________

     • Take me above your light Carry me through the night Hold me secure in flight Sing me to sleep tonight  •by : Owl City
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Dim 31 Aoû - 23:22

"Et en plus, elle a de l'humour. Ca peut toujours servir dans les cas désespérés mais est-ce que ça sert encore quand on est mort, une balle dans la tête et que les asticots vont commencer à vous dévorer parce que vos amis ne vous auront pas retrouvé à temps ??"

La militaire s'accroupit devant l'infirmière pour mieux être à sa hauteur et ainsi, mieux lui parler.

"Mais vous savez, je ne suis pas une étrangère, j'ai déjà été vous voir quand je suis arrivée la première fois sur la cité. Donc, vous pouvez tout dire ce que je veux et même très rapidement car j'ai un problème... je suis.... accro à la gachette et j'appuie facilement dessus."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mackenzie Lewis

Nombre de messages : 411
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2007

¤ Your Character ¤
Age: 28 ans
Compétences: Infirmière en Chef
« Relationships »:


MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Dim 31 Aoû - 23:40

"mais est-ce que ça sert encore [...] auront pas retrouvé à temps ??"

"Si vous pensez m'impressioner avec ça laissez tomber... J'ai vu bien pire dans ma carrière d'infirmière..."
répondit MacKenzie avec un petit sourire et une mine de dégoût à la fois en repensant à certains patients arrivés en plusieurs fois aux urgences.

"j'ai déjà été vous voir quand je suis arrivée la première fois sur la cité"

"Une visite ne suffit pas pour que je connaisse votre nom..."


Tout en parlant l'infirmière essayait de libérer ses mains des menottes en plastique mais sans succès. Tant que Tanya serait là elle ne pourrait probablement rien faire et ça la frustrait au plus au point.

¤ Pourquoi elle ne s'en prend pas à un militaire... :'\': C'est vrai quoi... Les civils ne devraient pas être mêlés à ses histoires... Pffff !!! ¤

je suis.... accro à la gachette et j'appuie facilement dessus."

"ça se soigne vous savez... Je peux vous obtenir un rendez vous chez la psy de la base si vous voulez..."
répondit Mack d'un ton d'abord détaché avant de reprendre son sérieux.

"Ecoutez... Vous voulez mon mot de passe et moi je n'ai aucune intention de vous le donner... Vous pouvez me menacer tant que ça vous chante avec votre beau jouet et vos images crades ça n'y changera rien... Alors vous allez faire quoi ?"

_________________

     • Take me above your light Carry me through the night Hold me secure in flight Sing me to sleep tonight  •by : Owl City
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Lun 1 Sep - 0:51

"ça se soigne vous savez... Je peux vous obtenir un rendez vous chez la psy de la base si vous voulez..."

N'aimant pas ce genre de reflexion, elle frappa Mack au visage avec la crosse de son arme.

"...Alors vous allez faire quoi ?"

"Vous voulez vraiment savoir ? D'accord. Comme vous voudrez mais ne venez pas vous plaindre par la suite."

Elle enleva le cran de sécurité de son 9mm, puis, elle apposa le canon sur la cuisse de la jeune femme, prête à appuyer sur la détente.

"Vous voyez,vous qui êtes infirmière vous devez savoir ce que cela fait si je touche l'artère fémorale ? Vous allez vous vider de votre sang, dans une longue voire très longue agonie sans que vous ne puissiez rien faire pour arrêter cela. Je vais vous faire un exemple."

Sans ménagement, elle tira. La détonation se fit entendre dans les couloirs. Ensuite, elle rangea son arme dans son holster.

"Désolé, je crois que vos souffrances seront doubles car je n'ai pas du toucher l'artère. Dommage."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mackenzie Lewis

Nombre de messages : 411
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2007

¤ Your Character ¤
Age: 28 ans
Compétences: Infirmière en Chef
« Relationships »:


MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Lun 1 Sep - 1:13

¤ :ahem: Euh... Je peux retirer ce que j'ai dit ?
- :despair: ¤

Mack regretta ses paroles quand elle vit Tanya poser le canon de son neuf millimètres. Elle pâlit légèrement mais s'efforça de ne pas montrer qu'elle commençait sérieusement à flipper. Sa sanction première fut de recevoir un coup de crosse dans la mâchoire près de sa bouche. Sa lèvre inférieure du côté droit ne résista pas et se fendit en une coupure pas très nette. Du sang se mit à couler sur le menton et dans la bouche de l'infirmière qui se pencha légèrement en avant pour cracher l'excès de substance rouge et visqueuse. Elle venait de gagner un joli bleu.

¤ Non elle ne va pas le faire... Elle ne va pas le faire... ¤ pensa-t-elle pour essayer de se rassurer un peu même si la détermination qu'elle put lire dans le regard de la militaire allait dans le sens contraire.

"Je vais vous faire un exemple."

¤ :O_o: OH PUTAIN ELLE VA LE LE FAIRE !!!! ¤

"Non Non ce ne sera pas ut..." bredouilla précipitamment MacKenzie mais elle ne put achever sa phrase car Tanya fit feu. La balle traversa sa cuisse de part en part et du sang commença illico à s'écouler des plaies. Mack ne put retenir un hurlement de douleur le visage crispé alors qu'elle sentait son estomac se soulever à cause du puissant message nociceptif qui affluait dans ses neurones. Mack tenta tant bien que mal de trouver un rythme de respiration qui allait un peu l'aider à gérer l'évènement mais cela paraissait mal parti pour les deux prochaines minutes. La seule consolation qu'elle aurait pu en tirer aurait été celle de ne plus avoir mal à la mâchoire... Et encore...

_________________

     • Take me above your light Carry me through the night Hold me secure in flight Sing me to sleep tonight  •by : Owl City
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Lun 1 Sep - 3:25

"Bon, maintenant que vous savez de quoi je suis capable, vous allez me dire ce que je veux maintenant avant que vous ne rejoingnez le pays de l'au delà car vous ne me servirez plus à rien quand vous serez morte."

Puis, elle se releva et alla vers la console de controle où elle avait poser l'ordinateur, elle l'ouvrit et l'alluma. Mais resta coincé au moemtn du mot de passe.

"Je veux le code et d'autres infos intéressantes si vous avez. Et là peut-être, si j'étais gentille, j'essairais d'arrêter l'hémorragie de votre jambe."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mackenzie Lewis

Nombre de messages : 411
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2007

¤ Your Character ¤
Age: 28 ans
Compétences: Infirmière en Chef
« Relationships »:


MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Lun 1 Sep - 12:40

MacKenzie maudit intérieurement la jeune femme responsable de ses maux car avec les mains liées dans le dos elle ne pouvait rien faire pour sa blessure. L'infirmière savait ce qu'elle risquait si elle restait ainsi trop longtemps mais elle se retrouvait ainsi plongée dans un dilemme. Soit elle lui donnait les informations que Tanya voulait en espérant qu'elle honore sa promesse de récompense soit elle se taisait et continuait de souffrir sans soins. Mack craignait malheureusement que quoi qu'elle fasse la militaire la laisse ainsi. Elle pesa le pour et le contre, ne parvenant pas à se décider puis elle se demanda ce que John voire même Sam aurait fait dans la même situation et la réponse lui parut évidente. Ils encaisseraient mais ne diraient rien.

"Et comme... Nous savons toutes les deux que vous ne l'êtes pas... Je préfère me taire..."

Mack serrait les dents pour ne pas gémir ou au contraire hurler de douleur car elle savait que cela donnerait satisfaction à sa geôlière mais à vrai dire, l'australienne se demandait surtout combien de temps elle allait tenir car si elle continuait de souffrir ainsi trop longtemps elle craquerait et donnerait son mot de passe à Tanya. Elle n'était pas militaire et entraînée à résister à ce genre de choses.

_________________

     • Take me above your light Carry me through the night Hold me secure in flight Sing me to sleep tonight  •by : Owl City
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Jeu 4 Sep - 1:02

(HJ: désolé ton homonyme à tout plein de petites hormones qui la stimulent, ne jamais me faire voir du sang virtuellement je suis comme les requins blancs ça m'attire)

"Oh mais écoutez moi ça... c'est si mmh pathétique... la petite infirmière bien sage qui continue sur sa voie de sainte nitouche"

Lui fout une droite.

"Et ben continue ma jolie mais tu sais je suis quelqu'un de parole... la preuve"

Sur ce elle appuya sur la plaie avant de la sérrer entre ses doigts, ne serai-ce-que pour la voir cripser son visage, ça la rendez si folle d'excitation.

"Je suis une très bonne fille. Le Code immédiatement où je passe à la vitesse supérieur..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mackenzie Lewis

Nombre de messages : 411
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2007

¤ Your Character ¤
Age: 28 ans
Compétences: Infirmière en Chef
« Relationships »:


MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Jeu 4 Sep - 1:26

MacKenzie encaissa la droite bien malgré elle car elle commençait à avoir l'esprit un peu embrumé et ses réflexes étaient quelques peu diminués. Lorsque Tanya s'en prit à sa plaie elle eut la satisfaction de voir le visage de l'australienne se crisper de plus belle alors qu'elle tentait de retenir un cri ou un hurlement de douleur qui donnerait davantage de plaisir à la militaire. Serrer les dents aussi fort commençait à lui procurer une douleur au niveau des articulations de sa mâchoire. Mack prit de longues inspirations pour essayer d'apaiser ce qui pouvait l'être mais tant que Tanya serait sur son dos cela serait probablement difficile d'avoir la paix.

¤ Donne lui le code ! Tu t'en fous il n'y a rien de compromettant sur ton ordi.
- Non ! Pas question !
- A quoi bon continuer de souffrir pour rien ?
- Je ne veux pas qu'elle pense que je suis à bout et qu'elle pourra faire de moi ce qu'elle veut
- Ce n'est qu'une question de temps avant que ça arrive... :despair: Tu ne gères déjà pas la douleur... ¤

"Le Code immédiatement où je passe à la vitesse supérieure..."

L'infirmière en chef secoua doucement la tête avant de relever le regard vers Tanya, plongeant ses iris azurs et or droit dans ceux de la blondasse avant de trouver le courage de lui tenir tête encore une fois.

"Je n'ai tojours pas changé d'avis ! Tu n'auras pas ce foutu mot de passe mets-toi bien ça dans le crâne" déclara Mack sans ciller et d'une voix rendue saccadée par le mal en séparant bien chaque mot des passages importants. Comme Tanya elle tutoya sa geôlière pour les mettre sur un pied d'égalité bien que l'on ne mélange pas les torchons et les serviettes.

_________________

     • Take me above your light Carry me through the night Hold me secure in flight Sing me to sleep tonight  •by : Owl City
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Jeu 4 Sep - 21:50

Tanya se mit à rire doucement à sa réplique avant de glisser un doigt dans son petit creux à la jambe causé par la blessure par balle avant de le crocheter.

"Mmmh la derniere fois que j'ai fais ça c'était avec le bide de mon chien, il n'arrété pas de m'axaspérer en aboyant ... et toi t'es pas si différente. Tu n'es qu'une petite fifille à sa maman, sache le...ca veut jouer les fortes, les "ah non je ne vous direz rien" mais derrière ceci il n'y a rien que de la peur. Jai assez pratiquer"

Puis elle enleva sa main avant de lui tapoter la joue un sourire mauvais. Elle s'éloigna regardant sa petite malette de torture... mmh non elle s'en servirait qu'après ! Tanya avanca dans ce petit labo désafecté, jetant un regard circulaire avant de tomber sur ce qu'elle chercher : un tuyau de canalisation assez fin pour ce qu'elle avait à faire. Elle tira dessus jusqu'a temps qu'elle le casse puis elle revint vers Mack.

"Bon blondasse decoloré, tu me le dis. Et c'est la dernière fois après je ne le demande plus et j'agis jusqu'a temps que tu en crache du sang. Après je verrais si je suis de coeur à continuer à user ma salive. Reflechit bien, je suis sûr qu'ici sur Atlantis, tu as des personnes qui te sont cher, des amis, un petit ami qui sait... ce serait dommage qu'ils te retrouvent abimé à un point qu'ils ne te reconnaitraient pas. You have 3 secondes"

Elle commenca a tapper dans sa main le petit tuyau d'environ 4 cm de diamétre et d'une longuer égale a près de 50 cm.

"3..........2...............1.5............1............."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mackenzie Lewis

Nombre de messages : 411
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2007

¤ Your Character ¤
Age: 28 ans
Compétences: Infirmière en Chef
« Relationships »:


MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Jeu 4 Sep - 22:25

MacKenzie ne put se retenir de crier en sentant l'index de Tanya entrer dans sa plaie et la crocheter en étirant par la même occasion la blessure. Elle éprouva une nouvelle nausée jusqu'à en avoir un haut le coeur et une vague de sueurs froides plus importante que celles qu'elle éprouvait déjà. Le passage à propos du pauvre chier de la militaire n'étonna étrangement pas l'infirmière, cela confirmait au contraire que Tanya était atteinte du ciboulot et ce depuis très très très longtemps. Lorsque la jeune femme la traita de Fifille à sa maman MacK ne put s'empêcher d'avoir un sourire. Quand on connaissait la situation entre les deux, l'australienne était tout sauf une fille à sa maman. Elle était plus fifille à son papa qu'autre chose et encore...

"Qu'importe si j'ai peur de toi ou non... Le fait est que tu n'as toujours pas eu ta réponse..."

Mack observa ensuite ce que Tanya trafiquait autour de la console et elle profita de son moment d'inattention pour tenter de défaire ses liens mais n'ayant pas d'épingle à cheveux sous la main, elle ne pouvait pas appliquer la technique que John lui avait enseignée au cours de leurs séances d'entraînement. L'infirmière détailla du regard le tube métallique en se demandant bien à quoi il allait lui servir même si tout bien réfléchit elle ne préférait pas savoir.

"Non tu es une blonde décoloré moi c'est une couleur..." lança Mack comme si à cet instant il y avait une grande différence dans leur couleur capillaire.

¤ Donne lui ce code merde ! Arrête tes conneries ! Tu crois pas que t'as assez souffert ?
- Je ne veux pas !
- Mais je te le répète tu n'as rien dessus ! Quelle importance ?
- Toujours les mêmes raisons...
- :despair: Ne viens pas te plaindre après....¤

A la fin du compte à rebours, l'infirmière resta de marbre et attendit la suite avec appréhension

_________________

     • Take me above your light Carry me through the night Hold me secure in flight Sing me to sleep tonight  •by : Owl City
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Jeu 4 Sep - 23:04

"...0.. le temps est écoulé et vu que tu m'as l'air d'être une petite joueuse... et bien jouons déjà on va com.....

Sans cri et égard elle lui envoya un coup de barre dans la tete avant de la faire tournoyer comme les batons athosiens.

"...... mencer par ça et maintenant par ça"

Meme pas une seconde plus tard dans la jambe bléssait de la demoiselle avant de se mettre à rire gras.

"Oh oh mille excuse mauvais trou, mais on a tous le droit a une deuxieme chance hein ?"

Là elle fit plus doucement et mit l'embout dans le creux de la blessure par balle avant de dresser la tige et de commencer à l'enfoncer touillant un peu comme le font les sorcières dans leur chaudron.

"Attendez je cherche... c'est comme un gros percing... faut trouver l'autre bout ... et arrêter de geindre comme la premiere fois avec un garcon."

Sur ceux, elle l'enfonca fermement ne se préocupant si elle l'avait fait passé par la sortie, c'est pas grave ca fera deux trous *oups* (ouuh porte à confusion ma phrase, désolé joueuse a un mal de crane puissant elle sait plus ce qu'elle marque). Une fois fait elle lui sourit largement très largement avant de glisser une main à l'autre bout qui depassé en dessous, tout en maintenant le haut avant de tirer violement vers elle. Pour lui eclater et déchirer encore plus sa blessure.

"Waouh.. the classe, avec ça comme percing y a pas à dire tu va faire des jaloux"

"Allez on continue" fit-elle d'un ton enjoué à la psychopathe avant de prendre un bout de tissus et de le placer sur la bouche de Mack faisant un noeud pour ne plus qu'elle crit comme un goret qu'on saigne.

"Qu'est-ce-que je vais te faire maintenant"

Ouvre sa malette emplie de joujoux, se tatant sur ce qu'elle allait prendre. Après un certain temps elle en sortit une petite perceuse :mrgreen: ainsi qu'un petit couteau.

"Make your choice... turn your head on the object that you want"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mackenzie Lewis

Nombre de messages : 411
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2007

¤ Your Character ¤
Age: 28 ans
Compétences: Infirmière en Chef
« Relationships »:


MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Jeu 4 Sep - 23:47

MacKenzie regretta effectivement de s'être demandé ce que Tanya comptait faire avec ce morceau de tuyau. Le premier coup à la tête sonna Mack. L'impact abîma la pommette droite de l'infirmière qui voguait vers le pays des éléphants roses et des papillons bleus. La militaire ne la laissa cependant pas bien longtemps en paix car elle voulut tester sur sa prisonnière les méthodes de piercing pour sa future reconversion après son quotas d'années envers l'USAF. L'affreuse douleur qui se dégagea de tout le processus qui alla jusqu'au quasi arrachement d'une partie de sa cuisse arracha un hurlement de douleur à Mack qui ne put pas se contenir. C'était trop pour elle cette fois-ci et son organisme déclencha un mécanisme d'autodéfense qui fut celui de faire perdre connaissance à la jeune femme. Pas de mot de passe pour Tanya, juste une MacKenzie insconsciente avec une jambe dont une bonne quantité de sang s'échappait. Le seul miracle de toute cette histoire était que son artère fémorale n'avait pas été touchée...

_________________

     • Take me above your light Carry me through the night Hold me secure in flight Sing me to sleep tonight  •by : Owl City
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Ven 5 Sep - 0:16

"Oh ben non !" fit-elle en poussant un soupir.

"Faut pas s'endormir Roooh !"


**bon je vais faire comment pour la reveiller
- je sais pas
- puis ces cheveux qui me nargue là, j'aime pas comment elle a traité les miens tout à l'heure
- on te la fais toujours cette refléxion et tu t'en fou en réalité
- ouép mais là... je sais pas ce que j'ai mais je suis possédé :ptuncabl:
- :ahem: ....... :laugh: je te laisse faire ce que tu veux**

Sur ce elle rangea sa perceuse pour le moment... et ce dirigea vers cette dernière, pour se placer derrière la chaise de l'inconsciente de service. Elle tira sur sa tête en arrière, regardant son si jolie visage avant d'y glisser sa lame sur la joue.
"Je crois qu'en fait vaut mieux que tu sois inconsciente, une petite humiliation ca fait pas de mal... surtout si tu tiens à ça."

Puis elle remonta la lame de la joue vers son front en l'entaillant quelque peu. Tanya prit une méche de cheveux de la jeune femme, avant de placer la lame en dessous et de la lui couper. Elle en prit une plus grosse vers le devant et la coupa à la racine avant de s'amuser de nouveau vers ses plus longues méches qu'elle coupa. Au bout d'une minute trouvant ce jeux moins amusant de prévu quoique maintenant elle avait une belle tête elle lui refit fasse et ouvrit sa veste pour que ses épaules soient à decouvert. La militaire joua avec son couteau d'une main avant de s'arrêter, et de mettre un revers du droit dans la tronche de Mack.

"wake up right now !"

Elle lui mit une giffle pour qu'elle se réveille totalement avant de lui montrer la lame de très près.

"Tu sais.... j'aurais du me reconvertir dans la coiffure, tu ne m'en voudra pas je t'ai fait une nouvelle coupe... tu as un peu moins d'épaisseur et tes cheveux en subitement racourcis, je me demande qui a fait ça tien ?"

Petit rire.

"Alors t'as fait un bon gros dodo mais maintenant la récré est terminé... give me the code or i promess you that you will die..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mackenzie Lewis

Nombre de messages : 411
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2007

¤ Your Character ¤
Age: 28 ans
Compétences: Infirmière en Chef
« Relationships »:


MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Ven 5 Sep - 0:52

Tanya n'avait absolument aucun considération pour le personnel qui allait devoir nettoyer derrière elle. Non seulement elle abîmait grandement sa victime mais en plus elle en foutait partout... Le visage de Mack changea de teinte optant pour un camaïeu de rouge allant du plus pâle au plus vif ainsi qu'au plus foncé à cause de la faible luminosité du laboratoire. Tanya ne lui laissa aucun répis et la réveilla de nouveau en """"""""douceur""""""". L'image que Mack découvrit en ouvrant les yeux fut d'abord une lame ensanglantée qui la fit pâlir de plus belle surtout maintenant qu'elle réalisait que quelque chose coulait sur son visage. Elle avait mal partout et plus elle y pensait plus elle trouvait de zones sensibles si bien qu'elle finit par craquer. La militaire avait gagné.

"175845611247" répondit Mack détachant chaque chiffre à cause de sa respiration saccadée.

Ce que Tanya ignorait cependant c'est que Mack venait de lui céder son dernier espoir de s'en sortir. En effet, le mot de passe qu'elle venait de lui fournir était bien évidemment faux mais il effacerait toute donnée contenue dans son ordinateur et enverrait un message d'alerte à ses amis et plus précisément: John, Rodney, Teyla et Ronon. Le Canadien avait mis au point ce système pour les cas comme celu-ci à la demande de John. L'ordinateur émettrait ensuite un genre de balise censée permettre aux autres de retrouver la personne qui a activée le code de sécurité.

_________________

     • Take me above your light Carry me through the night Hold me secure in flight Sing me to sleep tonight  •by : Owl City
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Ven 5 Sep - 20:15

"175845611247"

A peine commenca-t-elle à le donner que Tanya se dirigea vers l'ordinateur pour entrer les chiffres un par un avant d'appuyer sur "enter".

"Merci pour le coup de main... ma petite" fit-elle en souriant quelque peu avant de se retourner vers l'ecran là où sa page d'acceuil devrait s'afficher. Mais rien n'y fit au contraire l'ecran de l'ordinateur clignota avant de sombrer dans le noir totale.

"Son of bitch"

**tu t'es fait rouler :gaffe
- :megafurious: elle va voir cette **** bip bip bip *****
- :despair:
- :grrr: :grrr: :grrr: :grrr: :grrr:
- :ahem: **

Dans un excès de rage elle envoya vinldaguer l'ordinateur, de toute facon elle savait que le code qu'elle avait entré était le mauvais et que vu ce qu'il précaution sur Atlantis, les données allaient surement en prendre un coups. Puis elle se retourna vers sa victime et toute haine dehors, lui releva la tête brusquement avant de lui mettre 3 droites consécutive, pour se défouler avant de donner un coup de pied dans le tuyau en fer, pour que cela provoque des vibrations néfaste, dans la jambes de cette dernière..

"Espéce de sale garce, je deteste lorsque l'on me ment sache le et tu va le payer"

Sur ce elle sortit son couteau et s'approcha de cette dernière et enfonca sa lame dans son épaule sans ménagement. Avant de commencer à le mouvoir à l'interieur pour aggrandir la bléssure et l'étirer sur une petite dizaine de cm vers son cou. Avant de retirer sa lame, les yeux emplie d'une haine.

"T'as vraiment une jolie robe" fit-elle en tournant son couteau comme on le fait avec un verre de vin.

"Je suis sûr qu'il a bon goût.... à toi l'honneur" sur ce elle approcha la lame de sa bouche du côté non tranchant avant d'essuyer le couteau sur ses lèvres. Après s'être amusée, elle stopa, jetant le couteaux dans sa malette. Puis elle prit une petite seringue avec un flacon, elle prit un peu de ce produit avant de s'approcher de Mack.

"C'est ton domaine ça.... les seringues, sauf que ce qu'il y a dedans c'est un petit cocktail"

Elle la fit languir un peu pour ensuite s'approcher de tirer sur ses restants de cheveux pour que sa nuque soit dégagé. Et lui fit l'injection sans ménagement avant de sourire, et de remettre le tout dans sa valise et de la refermer. Le produit était supposé dans un premier temps la shooté un peu, pour ensuite lui faire oublier ce qu'il s'était passé. Ses supérieurs lui en avait donné 3 flacons ainsi elle pouvait s'amuser sur Atlantis et remplir petit à petit son dossier sur les membres. En tout cas une chose et sûr Mack aurait une mauvaise note... mauvaise éléve celle là !

"T'as déjà fait le cochon pendu ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mackenzie Lewis

Nombre de messages : 411
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2007

¤ Your Character ¤
Age: 28 ans
Compétences: Infirmière en Chef
« Relationships »:


MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Ven 5 Sep - 22:19

Mackenzie assista à la scène comme une spectatrice et non comme l'une des protagonistes de l'histoire. Lorsque Tanya s'aperçut de la surpercherie l'infirmière eut un petit rire. Le genre de rire nerveux, douloureux que l'on arbore uniquement dans les cas désespérés. Il détend autant qu'il fait mal et agace le bad guy *ici bad girl* de l'histoire. Néanmoins son rire disparut bien vite pour être remplacé par des cris de douleurs qui se muèrent en gémissement avant que Mack ne finisse plus que par émettre quelques vagues sons. Cela était dû en grande partie à la drogue que Tanya lui avait injecté directement dans la jugulaire. Le poison était parvenu très vite dans son cerveau ce qui expliquait que son état se soit dégradé aussi rapidement à tel point que lorsque Tanya lui demanda si elle avait déjà fait le cochon pendu, l'infirmière fut dans l'incapacité de pouvoir lui répondre. Vu son air, on aurait puis se demander si elle avait même réalisé que quelqu'un lui parlait.

_________________

     • Take me above your light Carry me through the night Hold me secure in flight Sing me to sleep tonight  •by : Owl City
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Sam 6 Sep - 19:49

Tanya soupira voyant l'état de l'infirmière.

**bon le prochain coup je sais ce qui me reste a faire
- Quoi ?
- Mémo : injecté dans la cuisse ça monte moins vite aux neuronnes**

"Bon ben c'est pas grave tu le decouvriras lorsque tes petits amis te trouverons... s'il te trouve bien sûr" fit-elle d'un petit rire alors qu'elle se dirigea vers des cables arrachés situés au fond du labo. Elle tira dessus en faisant attention de ne pas s'electrocuté et se retrouva avec un bon métrage... 8 à 10 métres à tout casser. Toujours en regardant le plafond elle trouva une petite poutre en fer, situé a 5 métres, et lanca une première fois pour que le cable passe au dessus mais loupa elle recommenca et y réussit. Tanya détacha la jeune femme et la traina vers le cable où elle enroula ses poignets fermement. Puis elle fit le tour, prit l'autre bout du cable et la hissa en hauteur pour qu'elle soit pendu comme un saucisson. Elle lanca une autre fois le cable pour faire un autre tour autour de la poutre et tira encore un peu. Par la suite elle se dirigea vers un coin sombre du labo et attacha le cable à une canalisation, l'enroulant autour du gros tuyau avant de faire un noeud. Son labeur finit elle reprit sa malette et sourit aux cheveux qui trainaient encore par terre.

"A la prochaine" fit-elle en se méttant à rire, elle savait que l'infirmière ne l'entendrait probablement pas et qu'elle était peut etre meme en train de dormir mais elle s'en foutait. Après avoir vérifier que plus rien ne trainer, tanya sortit la laissant à son triste sort.

---> somewhere
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mackenzie Lewis

Nombre de messages : 411
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2007

¤ Your Character ¤
Age: 28 ans
Compétences: Infirmière en Chef
« Relationships »:


MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Dim 7 Sep - 2:04

La drogue que Tanya avait injecté à Mack était déjà puissante pour pouvoir effacer les souvenirs de l'infirmière sur ce qu'il venait de se passer mais la voie d'injection avait diffusé le produit en très grande quantité dans son cerveau de manière très rapide au lieu de se répandre de manière plus diffuse dans son organisme. Difficile de prévoir les conséqences que cela allait avoir sur elle pour le moment. Ayant perdu toute notion de temps et d'espace, MacKenzie ne sentit pas que Tanya lui avait délié les poignets de leur entrave en plastique pendant quelques secondes avant d'opter pour un câble électrique reconverti en nouveau lien. La militaire serra le noeud un peu plus que de raison avant de hisser l'infirmière en chef de l'expédition à quelques mètres au-dessus du sol. Tanya abandonna ainsi sa victime à son funeste sort. L'état de Mack continua de se dégrader progressivement à cause de la quantité de sang qu'elle avait perdu et qu'elle perdait encore. La blessure à sa jambe restait certainement la plus préoccupante quand on prenait en compte que le morceau de tuyau poussiéreux était toujours logé dans la plaie initialement créée par le tir de Tanya dans sa cuisse. Les plaies que Mack arborait au visage étaient par chance peu profondes mais suffisaiement pour que plusieurs petits sillons de sang aient coulés sur sa peau de pêche (à présent plus pâle) dessinant en rouge foncés des marques ressemblantes à des éclairs par temps d'orage. Enfin en ce qui concernait son épaule rien ne pouvait réduire l'hémorragie et le t-shirt feu blanc gris était passé dans un camaïeu de rouge plutôt inqiuétant quoique d'un point de vue artistique cela pouvait sembler tout à fait intéressant.

Puis après quelques temps, MacKenzie entra brutalement en état de choc mettant en péril sa survie si elle ne recevait pas rapidement des soins adaptés à sa condition. Maintenant il ne restait plus qu'à espérer et ses pas que l'on entendait s'approcher au loin étaient ceux des secours et non de son ex-geôlière qui venait terminer le travail.

_________________

     • Take me above your light Carry me through the night Hold me secure in flight Sing me to sleep tonight  •by : Owl City
Revenir en haut Aller en bas
avatar

John Sheppard

Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 19/06/2007

¤ Your Character ¤
Age: 37
Compétences: les 3 F
« Relationships »:


MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Dim 14 Sep - 4:02

La route fut longue et pénible pour John. Il jouait dangereusement avec sa santé. Chaque pas, chaque respiration lui faisait atrocement mal, une douleur électrique, pulsante, comme si un chien rongeait un os, et que cet os c’était vous. Le militaire longeait le mur, de plus en plus vide, de plus en plus sombre. Sa respiration haletante et quelques gémissements rythmaient sa marche dans ce corridor nu de toutes choses. Ce n’était pas la première fois qu’il allait dans les zones inexplorées de la cité, mais aujourd’hui, il étouffait dans ce couloir, il avait l’impression de marcher vers l’inconnu, vers sa propre mort. John ne savait pas à quel point il visait juste, sa mort l’attendait au bout du couloir, derrière cette porte, ce n’était pas vraiment une mort physique, c’était beaucoup plus que cela. C’était beaucoup plus qu’il allait perdre.

Un bruit de chute…de la poussière moisie qui se soulève sous cet impact étouffé par les vêtements. Des gouttes qui tombent par terre, une silhouette affaissée dans un endroit que personne ne côtoie. John était à bout de force, il n’en pouvait plus. Ses jambes avaient cédées et avec elles, l’espoir d’arriver à son but. Si proche…et pourtant si loin. Sa respiration était à présent lacérant, il préférait ne pas respirer. Il en avait connus des douleurs dans sa vie, mais jamais comme ça. Il n’était pas douillet, mais là, il n’y avait pas un millimètre carré de son corps qui ne lui faisait pas mal. Sa main tremblante alla à nouveau sur son côté, avant de sentir quelque chose de poisseux à travers son uniforme. Il savait ce que c’était. Il ne regarda même pas sa main. Fermant doucement les yeux, il s’assit là contre le mur. Avec un peu de chance, quelqu’un viendra…mais qui déjà.



*Flashback*


Après avoir quitté Sam et la région des quartiers, John s’était immédiatement rendu en salle de contrôle. A son grand dam, les escaliers avaient été le pire des obstacles à surmonter. Chaque mouvement pour lever la jambe tirait affreusement sur sa blessure. Il avait dû prendre sur lui, l’inquiétude pour Mack prenait le dessus, tout comme sa volonté de la retrouver. Il s’isola dans la salle de contrôle, restant à l’écart pour ne pas éveiller l’intérêt des autres. Il ne voulait pas qu’on sache que Mack était portée disparue ou…pire. Le militaire secoua la tête, il ne devait pas penser à cela, il devait penser à comment la retrouver. S’asseoir fut une bénédiction, même si aussi douloureux que marcher. John observa les environs, vérifiant bien que personne ne l’épiait. C’était devenu une psychose chez le militaire, toujours à surveiller ses arrières. Il entra son code personnel et son code de sécurité avant d’entrer dans un système caché permettant la localisation des ordinateurs du groupe « amis ». Celui de Rodney était au labo, celui de Sam dans ses quartiers, celui de John dans les siens, celui de Jennifer à l’infirmerie, comme celui de Carson. Celui de Teyla et Ronon n’étaient plus en service pour l’instant. Son corps se mit à battre la chamade quand le petit point signalant l’ordinateur de Mack clignota. En vue 3D de la cité, il put la localiser et là la peur lui joua un mauvais tour. Elle était en zone inexplorée, assez loin…très loin. Que faisait-elle donc là-bas. Ce n’était pas dans ses habitudes, elle qui tenait absolument à rester à portée de main au cas où. Il déglutit avec difficulté…et si son pire cauchemar s’était réalisé…et si…Mack était….ses mains tremblèrent sur le clavier. John secoua la tête, il ne devait pas penser à cela, il devait rester professionnel et laisser ses sentiments au placard. Mack devait être un élément comme les autres, même si son cœur se déchirait de savoir que quelqu’un aurait pu lui faire du mal. Il effaça comme Rodney le lui avait montré toute trace de ce qu’il avait fait sur ce poste de travail et ferma la session Un étrange calme s’était emparé de lui, comme celui qui annonçait une terrible tempête. Il se leva en silence et disparut comme un fantôme de la salle de contrôle, empruntant l’escalier vers la baie de Jumper.

Une douleur fulgurante l’obligea à s’arrêter. Se retenant à un Jumper, il ferma un instant les yeux. Il se sentait coupable, fiévreux et l’envie de vomir n’était pas loin. Il ne pourrait faire cela tout seul…il le savait. Il avait besoin d’aide.


// Capitaine Mas, ici le colonel sheppard…//

Il déglutit sévèrement, se mordant la lèvre inférieure pour ne pas gémir.

// J’ai trouvé les caisses disparues…je vous attends pour les remettre à leur place, Sheppard terminé//

Il parlait bien sûr à Sam et bien sûr il lui avait envoyé les coordonnées sur son Pad. Il avait inversé son prénom, changé le sujet de conversation pour la couvrir et éviter d’attirer l’attention dans le cas où quelqu’un l’écoutait. Il reprit sa route…avec qu’une seule idée en tête….si seulement il n’avait pas été aussi con.


*Fin Flashback*


Un bruit de quelque chose de métallique qui tombe par terre réveilla John. Il s’était assoupi…pour combien de temps. Il n’avait pas de montre, le temps était devenu si obsolète et relatif pour lui qu’il n’avait pas pensé à remettre sa montre dans leur salle secrète. Il déglutit, le bruit ne venait pas de très loin…en fait, il venait de là où il devait aller. De part sa vue assez trouble, il observait le bout du couloir plongé dans le noir qu’il avait encore à parcourir.


*Allez John…lève toi…tu y es presque
Vas-y toi..
On va y aller…bouge-toi…si tu n’y vas pas…qui va y aller
Sam..
Sam est encore loin…les quartiers sont à l’autre bout de la cité John…Mack n’a que toi pour compter sur sa survie…lève-toi John…lève-toi
J’aimerai rester encore un peu ici…me reposer….
C’est la mort qui t’attend si tu restes dans ce couloir…tu veux quoi ? Que ton père ait raison ? Tu laisses toujours ceux que tu aimes tomber au moment le plus critique… Tu n’étais même pas fichue d’écouter Mack…c’est ta faute si elle est là-bas maintenant…alors lève toi et arrange le problème que tu as causé*

Se convaincre était difficile, mais John était dur avec lui-même, il se rabaissait, s’humiliait pour sortir de ses gants et aller au-delà de ses limites. Arme de poing en main, il se hissa sur ses jambes, les sentant trembler sous son poids. Il espérait que son but se trouvait plus proche que le couloir ne le laissait paraitre. Pour faire un pas, il dut prendre quelque minutes, anticipant la douleur que cela créerait et comment la gérer. Il avança ainsi, agonisant, ne souhaitant qu’une chose, qu’on l’assomme.

Il fit en tout et pour tout encore 500 mètres avant de tomber enfin sur cette porte massive dans le style ancien. Il en fit le tour d’un regard et remarqua que les cristaux avaient été bidouillés. Il soupira. Magnifique... voilà qu’il devait s’improviser McKay. Prenant sa lampe torche de son arme, il la mit dans sa bouche et commença à manipuler les cristaux, chassant son mal de tête, ses vertiges et son envie de Whiskey. La porte finit par s’ouvrir, laissant sortir un vent qui fit froid dans le dos à John. Il déglutit, n’osant pas vraiment entrer. Il se rassura en se disant que Mack ne pouvait pas être morte, il l’aurait senti sinon. Ah ce fameux lien de gens qui s’aiment, ce curieux pressentiment quand l’un avait un problème, ce déchirement quand l’autre était parti, sans même savoir réellement de quoi il en retournait. L’instinct de John lui disait en ce moment que Mack n’était pas morte, mais si elle ne l’était pas…dans quel état était-elle alors.

Il s’avança, alors que derrière lui, la porte se refermait, le plongeant dans le noir le plus total. Aidé de sa lampe, il fit un rapide tour de salle. Cela semblait être un labo. Sinistre endroit qui lui rappelait étrangement un film d’horreur. Il ne semblait n’y avoir personne et pourtant cela empestait le mauvais pressentiment dans cet endroit. En fait, cette pièce était encore plus pesante que le couloir qui y menait. La mort y planait, sans pour autant avoir encore frappé. Sheppard s’humecta la lèvre inférieure, il devait avoir l’air d’un fantôme tellement il était pâle et ses vêtements étaient spongieux de sang, mais il s’en fichait, il devait la trouver, maintenant et tout de suite ou il allait faire un meurtre avant de se tuer lui-même


« Mack ? » osa-t-il appeler. « Mack ?! »

Il s’avança encore, sortant son pad. Elle devrait être là pourtant…enfin…son ordinateur devait être là. D’ailleurs en parlant ordinateur, quelque chose fit crac sous le pied de John. Celui-ci baissa sa lampe, pour voir qu’il avait marché sur l’ordinateur de Mack. Il enleva son pied, fronçant des sourcils et se baissa, toujours en grimaçant pour l’analyser. Rien de très concluant, il était bon pour la poubelle. Il soupira, se relevant. Il s’était peut-être réjouit trop vite…ou peut-être pas. En se relevant, il remarqua au sol une grosse mèche de cheveux. Il fronça des sourcils et se baissa à nouveau pour les prendre dans sa main et les éclairer. Ce n’était pas une mèche, mais carrément une touffe de cheveux blonds, doux, souillé de sang. John connaissait cette texture. Il aimait toujours passe ses mains dans la soyeuse chevelure de sa bien-aimée. Laissant tomber les cheveux, il éclaira l’endroit un peu plus haut que la touffe. Une marre de sang des plus refroidissantes, il la suivit. Aucune empreinte de pas, aucune trainée, cela semblait être une rivière de liquide rouge qui baignait le sol. Une marre qui s’arrêta à un certain moment. Il n’y avait plus rien après…plus rien… John tressaillit.


*Mais où es-tu ?*

C’est à ce moment précis, à ce moment où il se posa la question, que la réponse lui vint de dieu, enfin du ciel…enfin d’en haut quoi. Il reçut quelque chose sur la joue. Surpris, il leva la main pour l’essuyer et sentant que ce n’était pas très « normal » il passa ses doigts devant la lampe…encore du sang. Perdant encore le peu de couleur qui lui restait, il se recula et presque contre sa volonté monta la lampe vers le plafond avant de s’arrêter.

John en avait vu des horreurs dans sa vie…mais jamais comme ça…jamais….Il était choqué, profondément choqué parce que ‘il voyait. Mack accroché d’une manière très peu conventionnel, couverte de sang, un tube dans sa cuisse gauche, les cheveux coupés un peu n’importe comment. Elle était accrochée là comme un animal à l’abatage. John voulait bien en pleurer, mais aucune larme ne sortit. Il avait la grimace, mais rien ne sortait. Doucement il se rapprocha, murmura un Mack douloureux. Il lui toucha les jambes.

« Mack… » Il prit une profonde inspiration. « Je vais te descendre de là… »

Il suivit les câbles jusqu’au point où ils étaient attachés et tira 2 ou 3 fois avant de sentir la chute libre de Mack. Il la rattrapa comme il put, s’affaissant avec elle. Il la garda près d’elle, enlevant le tube avant de lui faire une garrot avec sa chemise déchiré au préalable. Il en déchira un autre morceau pour essuyer son visage et mieux le reconnaitre. Il ne savait plus quoi faire, comment le faire. Elle était tellement en mauvaise état. Tout ce qu’il trouva à faire c’était…de la tenir contre elle, lui murmurant de se battre, bientôt son calvère serait terminé. Il aurait pu appeler une équipe médicale, mais il ne voulait pas faire de vague et d’ailleurs, il n’avait plus sa radio, il l’avait sans doute perdu lors de sa chute dans le couloir.


« Sam va bientôt arriver et on va te sortir de là…et ensuite je prendrai soin de toi… » lui murmura-t-il pour plus se réconforter lui qu’elle.

_________________
°IHaunted by the past
A nightmare that seemed so unreal
I wish that I could turn back time
And spare the pain that we both feel
And now we’ve changed
Things will never be the same °
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Dim 14 Sep - 6:24

Arrow quartiers de Mack

Sam sortit du téléporteur, et regarda à droite et à gauche du couloir ... mais, il n'y avait personne. Elle sortit son 9mm au cas où, ainsi que sa lampe torche, puis son PDA. Elle avança dans le couloir, suivant le chemin menant à l'endroit où devait se trouver Mack. Le couloir était sombre, et la militaire dût faire attention à ne pas se prendre les pieds dans des objets laissés à l'abandon. Elle écouta le moindre bruit suspect, mais excepté ses propres pas, et sa respiration qui s'était accélérée, il n'y avait rien. Après plusieurs minutes de marche, Sam arriva enfin devant le laboratoire dans lequel le point clignotant ... et bien, clignotait. Elle rangea son PDA, et remarqua que le panneau de contrôle avait été trafiquer. Faisant pareil, se souvenant comment bidouiller quelques trucs sur la technologie Lantienne, la jeune femme parvint à entrouvrir la porte, laissant une ouverture assez grande pour entrer. Sam ignorait si John était déjà sur place, ou en chemin, et elle préférait ne pas le contacter, au cas où quelqu'un entende sa voix et la reconnaisse. Lentement, arme et lampe levées, la militaire avança sans bruit, jusqu'à ce qu'elle marche sur quelque chose qui produisit un craquement. Après vérification, elle remarqua qu'il s'agissait des restes d'un PC, et un peu plus loin, se trouvait des traces de sang. Sam déglutit, espérant que ce à quoi elle pensait ne c'était pas produit, puis continua son exploration. Soudain, elle entendit des murmures, et dirgea le faisceau lumineux vers la voix en question, prête à tirer au cas où le propriétaire soit un ennemi. Mais, elle vit John, agenouillé sur le sol, presque allongé, en piteux état, qui tenait quelque chose ... ou plutôt quelqu'un.

- "Colonel ? C'est Sam".

Sam rangea son 9mm, se rapprocha rapidement, et s'arrêta alors devant la vision d'horreur qui se présentait à elle. Mack était dans ses bras, inconsciente, le visage en sang et tuméfié, les cheveux coupés par un coiffeur qui avait eu sa licence dans une pochette surprise, et une blessure à la cuisse, avec un tuyau en sang posé à côté. Elle avait aussi une blessure à l'épaule, faite probablement par un couteau, ainsi qu'une entaille qui remontait vers le cou. Bref, Mack était vraiment en mauvais état. Sam s'agenouilla à ses côtés, et pris son pouls, qui était très faible. Elle soupira, commençant à paniquer pour son amie, quand ses yeux se posèrent sur John. Elle vit alors son état à lui, notamment au niveau de sa chemise, se doutant que ces points de suture avaient lâchés. Tout comme Mack, le militaire avait besoin de soins urgents. Mais, qui appeller ? Sam pensa tout de suite à Carson. Heureusement que Caldwell lui avait dit que le clône de l'écossais avait repris le service sur Atlantis, et la jeune femme avait confiance en lui, ce qui était préférable vu qu'elle allait dévoiler sa présence sur la cité.

//"Docteur Beckett, on vous demande d'urgence dans les zones inexplorées, avec une équipe médicale, pour deux blessés graves"//

Sam fit pareil que John, et envoya la localisation de l'ordinateur de Mack sur le PDA de Carson pour qu'il les retrouve sans qu'elle ait eu besoin de donner oralement leur position, au cas où quelqu'un d'autre viendrait. En attendant les secours, la militaire regarda l'infirmière en chef, ne sachant pas quoi faire. Puis, elle leva les yeux, et remarqua l'attitude de John, se demandant s'il avait même capté sa présence. Doucement, elle leva la main, espérant qu'il sache qu'il n'était pas seul, et la posa sur son épaule, la serrant légèrement.

- "Carson va arriver ... ça va aller, John ... elle va s'en sortir" tenta-t-elle pour la rassurer, tout en se demandant qui avait pû faire une chose pareille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   Dim 14 Sep - 13:36

Arrow mess

Carson avait utilisé le super programme de Rodney qui vous calculait et vous affichait directement le plus rapide chemin entre deux points....certainement parce qu'il était surement celui qui en avait le plus besoin... En utilisant deux transporteurs, l'équipe médical n'avait pas mis de 10 minutes a arrivé sur les lieux. Mais Carson savait que qq minutes suffisait pour perdre un patient parfois, et il espérait que ça ne srait pas le cas aujourd'hui. Il se figea en découvrant ses deux patients. Les médecins ne devrai jamais avoir à s'occuper de leur amis, mais sur la Cité cette théorie était inapplicable...et surtout que ses amis proche était toujours au avant poste pour finir pas un séjour dans son antre. Les infimières elles aussi furent surprises, par la présence de Sam mais surtout choqués de découvrir leur infimières en chef, allongés par terre, la main devant leur bouche. Carson se tourna vers elles, sentant qu'elles restaient figés là.

"allez on se remue, les filles"

Pour donner l'exemple, il s'agenouilla vers le couple enlacé et prit le pouls de Mack d'abord qui lui semblait en très mauvais état, il grimaça en voyant une vilaine plaie à la jambe. son pouls était encorelà, mais bie faible, elle semblait avoir pedu pas mal de sang... Et celui de John ne valait guère mieux. Les infimières s'était remués et commençait à sortir le matériel. Carson prit une seringue et désinfecta le bras de MAck pour lui injecter un petit stimulant. Il regarda Sam

"que c'est-il passé?"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une petite séance d'interrogatoire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite séance d'interrogatoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE
» petite terrine de foie gras saumon lentilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond The Gate :: « Atlantis » :: 
▪ Unknown Area
-